backtobasics

LaureParisID2Foin des expérimentations, basta avec les complications, plus de recettes en perdition (j’ai dit !) Après nos pérégrinations du côté sombre du placard (merci pour le sauvetage en plein vol de la forêt qui foire!) il était temps de retourner aux sources. Une semaine de folie et un jeudi tout aussi crazy m’ont donné envie d’être aux fourneaux ET « on the safe side », sans vouloir te commander…  Bref, j’étais sur des rails pour un petit dîner no bling bling, rien que du frais et du vrai.

Sur mon calendrier, y’avait marqué automne alors, moi, docile (!) j’ai fait le plein de raisin muscat et chasselas (point de lavallée ni d’italia chez moi !), de courge, d’un joli chou vert, de figues de pommes canada et autres amandes (en attendant les coings, que j’adore en tarte tatin). Un bon fromage, un bon pain et le tour était joué… C’était sans compter l’été indien qui a surpris Belleville et mon esprit de contradiction qui a ressurgi  à l’horizon…

P1040613

Et donc au final, que des ingrédients d’été (pas très Copenhague tout ça j’en conviens) pour deux recettes aux antipodes : une que je fais depuis que je sais craquer une allumette sous une cocotte (environ… mmmm, nous dirons juste, longtemps…), la soupe courgettes-fenouil-vache-qui-rit (plus régressif comme plat, il ya les boules coco de la rue louis bonnet mais sinon, je vois pas !) et une que j’ai piqué récemment à la cantine pour parisiens au travail « speed-mais-que-c’est-pas-une-raison-pour-aller-chez-mcdo », la salade de concombres très très nettement améliorée, toute colorée, toute jolie… J’ai terminé par une tarte aux pommes digne de Laura Ingalls (et j’ai même pas eu à vendre le bœuf de papa pour acheter un four...) : pommes entières, miel, sucre roux, amandes concassées…

P1040619

Les recettes

La salade qui sourit  - Pour quatre personnes – Très facile mais un peu long, vraiment pas cher (à faire la veille, si possible)

Un concombre, une carotte, une branche de céleri, un demi-oignon rouge, deux branches de menthe fraîche, des tranches de poulet cuit (fumé ou pas, en chiffonnade), deux cuillères à soupe de graines de lin, trois cuillères à soupe de crème fraîche, du sel et du poivre.

Tu coupes le concombre en long et puis en quatre. Tu enlèves les pépins (ce qui le rend indigeste) et tu coupes en quartiers. Hop, direction saladier.

Tu éminces le céleri en tout petits morceaux. Tu passes ta carotte épluchée à la mandoline et, avec tes tranches oranges, tu fais des mini-cubes oranges.

Tu éminces l’oignon en petits cubes, tu ciselles la menthe et tu mélanges le tout avec le poulet effiloché, les graines de lin et la crème fraîche. Tu poivres allégrement et tu fais poser une nuit : ça croque, ça craque, c’est frais !

P1040642

La soupe qui rit – Pour quatre personnes – Fastoche : 20 mn de préparation, 15 mn de cuisson – Bon marché

Deux courgettes moyennes, un fenouil, une pomme de terre, un bouillon cube de volaille, quatre Vache qui rit, du sel, du poivre : et basta ! (J’ajoute parfois de l’aneth, parfois de la ciboulette mais une fois la cuisson terminée)

Tu fais bouillir un litre d’eau additionnée du bouillon-cube et d’un peu de sel.

Tu laves les légumes et tu les éminces (sans éplucher la courgette) et tu les plonges dans le grand bain. (Attention, quinze minutes grand max sinon : 1) le fenouil perd son goût 2) le vert de la courgette vire au gris et tout de suite, ça le fait moins… )

Une fois que les légumes sont cuits, tu siffles Bob le robot et tu lui demandes de te faire un velouté de tout ça. A la fin du chantier, tu incorpores tes bovidés fromagés et tu remixes un coup.

P1040616

Tu laisses le tout bien se lier à feu doux (mais faut pas que ça re-bout) et tu sers dans des jolis bols...

Bon et puis pour le dessert, c'est homemade pâte of course + pommes + miel et puis c'est tout!

Easy, j'te dis!!

Enjoy!

P1040652

Et toi, tu dînes de quoi?