biscuits_no_l

LaureParisID2Allo Novossibirsk ? ici Paris ! Mouhahahahhaaa ! Et ouai, on se moque, on se moque hein and next thing you know, on boulotte des crevettes congelées et de la bière frappée sous un ciel de traîne new-yorkais… Vu la taille de ton frigo upper-west-sidien, je me fais pas trop de souci pour la survie de la tribu de la 77e (en cas de besoin, vous pourrez toujours creuser un tunnel  jusqu’au musée d’histoire naturelle : du T-bone de T-Rex, je pense que c’est la seule recette capable d'égaler tes queues d’alligator panées !) 

Bon on rigole, on rigole mais avec toutes ces émotions, mon december marathon (des séminaires, des papiers bilan, des dîners pour se préparer aux préparatifs de noël, des papiers bilan, des dîners, des papiers, des dîners…) a été pire que jamais et j’ai laissé glisser les sablés de mon four jusqu’aux ventres qui m’entourent par kilos entiers sans passer par la case Et toi tu manges quoi ? Honte à moi…

P1050982

biscuits_no_l2

Parce que figure-toi que, n’en déplaise aux tristes sires Dukhan, Cohen, Montignac & co, on vit mieux le blizzard avec  cargaison de sucre et de beurre embarquée (« Do you feel butter ? », résume assez bien mon état de décembre !) (avant de me faire pécho par Hadopi, je dois à la vérité de dire que celle-là est copyright C…) Ainsi donc, comme l’Ardèche avait décidé de ressembler à l’Alaska cette année (pendant que tu écumais les bars de Miami sur la piste de Sonny Crockett et Ricardo Tubbs), autant te dire qu’on s’est lâchés sur les sablés… Avec A. dans le rôle de la grande prêtresse et ta serviteuse en enfant de chœur !

no_l_20101

Les petits biscuits de noël, les « Bredele » comme disent les Alsaciens qui les ont érigés en plat national, ça sent bon le sapin, les cierges pétillants et les après-midi de cuisine en pantoufles et cols roulés 100% polyester couleur moutarde qui terminaient maculés de pâte sablée séchée avant qu’on file joue à Simon ou à la dictée magique… « Essaie encore… »

no_l_2010

P1050992

Mais les petits biscuits de noël, c’est surtout la brique sucrée sur laquelle on a construit tout le reste toi et moi, depuis nos cuisines des 3e et 4e étages jusqu'à Et toi, tu manges quoi…  Alors, dans l’espoir que tu ne sois pas encore totalement surgelée, voici une toute petite recette de dernière minute avant de tourner la page de l’année (je me dis qu’il te reste six heures de plus qu’ici pour en faire une petite fournée !)

P1050974

La recette – Etoiles à la cannelle – Pour une soixantaine de biscuits - Fastoche, 10 mn de préparation, 8 mn de cuisson par fournée

P1050983

200 grammes de poudre d’amandes, 60 grammes de sucre en poudre, 100 grammes de sucre glace, trois cuillères à café de cannelle en poudre, 160 grammes de farine, deux blancs d’œuf

Pour le glaçage: 130 grammes de sucre glace, un blanc d’œuf battu

Tu fais préchauffer le four à 160°c. Tu mélanges tous les ingrédients secs dans un saladier (je force souvent la dose de cannelle pour que ça sente vraiment noël même si cela me vaut des sourcils froncés de Callaghan dignes d'Emmanuel Chain) et puis tu ajoutes les blancs d’œuf pas battus. Tu pétris un peu et tu formes une boule. Ça peut un peu coller et dans ce cas rajoute un peu de farine sur tes mains et sur le plan de travail mais pas trop pour pas déséquilibrer la pâte.

L’avantage de ces biscuits-là, c’est qu’il n’y a pas à faire reposer la pâte une heure voire une nuit (ce qui est très frustrant quand l’heure du thé approche et que tu n'as pas de cake de Mamie Martine en stock !)  Donc tu étales ta pâte à la cannelle un peu épaisse, genre un demi-centimètre, et tu découpes des petites étoiles à l’emporte-pièces.

Tu ranges tout ça sur une feuille de papier sulfurisé (tu peux les serrer, les étoiles ne bougent pas à la cuisson) et tu enfournes pour huit minutes. Contrairement aux petits sablés croquants, il faut qu’elles restent moelleuses. Tu les mets sur une grille pour refroidir et pendant ce temps-là, tu prépares le glaçage avec les blancs d’œuf battus et le sucre glace…

Cette année, j’ai voulu tricher… Comme le glaçage et moi ça fait trois, j’ai acheté du fondant de pro chez notre ami G.Detou: une pâte de sucre que sur la boîte ils te disaient « c’est finger in ze nose » mais que en vrai, c’était la cata… alors je suis revenue à du vrai homemade ! Avec un pinceau, tu glaces tes étoiles et voilà!