P1000563

LaureParisID2

J’ai jamais été fortiche en calcul alors je ne m’étendrai pas sur l’équation : Noël orthodoxe célébré de tous temps quinze jours après le noël catholique mais Pâques orthodoxe et Pâques catholique qui tombent l’exact même jour cette année… Si tu me demandes, y’a deux semaines qui se sont évaporées mais je laisse les savants nous dire où elles sont passées. La coïncidence de calendrier m’a donné des envies de Russie (« Kalinkaaaa, kalinka, kalinka maïaaaah ») car question évaporation, figure-toi que la pashka, elle se pose là. C’est le dessert traditionnel de Pâques, une sorte de gâteau de fromage blanc sans le gâteau… Tu me suis ? Y'a pas de cuisson quoi! Pour le préparer, il faut faire égoutter des faisselles de fromage pendant au moins 24 heures pour l’essorer de tout son petit lait, le faire sécher le plus possible.

 

Bon, la pashka, ça pourrait surtout être l’emblème de la prochaine pub des produits laitiers qui sont nos zamis pour la vie parce que, en plus du fromage blanc, tu y ajoutes de la crème fraîche et du beurre… (Attends, tu crois qu’ils les supportent comment les -29°c du 5 avril sur les rives de la Neva ?) Après, un peu d’œuf, un peu de sucre, des amandes et des fruits confits et le tour est joué, enfin presque. Car si la recette est facile, la finition demande du doigté. Des vrais sioux ces Russes tu vas voir…

 

Il faut mouler ta préparation dans un tissu fin (genre gaze pour compresse) et placer le tout dans un plat avec un trou au fond pour que le fromage puisse continuer à s’égoutter pendant les douze heures que la pashka va passer au frigo… Mes sources moscovites (et parentales) disaient : moule pyramidal obligatoire. Diantre ! J’ai fini par trouver le Graal… mais il n’était pas percé. En désespoir de cause (et en l’absence de perceuse en état de marche un samedi saint), j’ai opté pour un pot de fleurs retourné. Pas classe mais très efficace. Tu démoules, délicatement, juste avant de servir. Tu décores avec des jolis fruits confits (par ici le reste des tes glazed cherries chéries…). Et là : oh la la ! Un délice plébiscité par la tablée ! Avec une corbeille de fraises, c’est le dessert parfait...

Des oeufs teintés, un disque des choeurs de l'armée rouge, un petit verre de vodka et davaï !

 

Collagesoeuf


La recette
Pour 6 personnes – Assez délicat - 24 heures de pose, puis 45 mn de préparation puis encore 12 heures de pose

 

1 kg de fromage blanc en faisselle, 3 jaunes d’œuf, 100 grammes de beurre, 100 grammes de crème fraîche, 100 grammes de sucre glace, 100 grammes de fruits confits coupés en petits cubes + des entiers pour décorer (bigarreaux, angélique, écorces d’oranges, de citrons, de pamplemousse (et là, faut pas lésiner : au rebut les saletés de melon et pastèque passés à la teinture par Vahiné, faut du bon bon) et 100 grammes d’amandes (entières ou concassées mais pas effilées, disent-ils)

  • Tu commences par annexer la passoire de la maison pour 24 heures.Tu y places un tissu fin et dedans, le fromage blanc. Dans un coin frais de la cuisine, tu laisses égoutter tranquillement avec un poids sur le torchon/tissu pour accélérer le processus.
  • La veille de ton déjeuner, tu déballes le fromage.Tu mélanges les jaunes d’œuf et le sucre au batteur jusqu’à ce que ça blanchisse (toujours la même histoire hein !).Tu ajoutes le fromage blanc, la crème et le beurre et tu bats. Pour avoir une préparation totalement lisse, je l’ai passée (et repassée) au mixer.
  • Ensuite, place à la couleur avec les fruits confits et au croquant avec les amandes. Tu mélanges encore le tout et puis, après avoir installé ta gaze dans le moule/pot de fleurs, tu verses ta pâte et tu tasses au mieux. Tu refermes la gaze sur le dessus et tu presses.Tu places un poids dessus et hop, retour à la case frigo.
  • Douze heures plus tard (et juste avant de le servir, sinon, risque d’effondrement) tu démoules tout doucement ta pashka, tu décores avec les fruits entiers. Pour bien faire, il faut composer les initiales XB sur le devant du dessert pour signifier, en russe dans le texte, que le Christ est ressuscité… mais chacun fait fait fait, ski lui plaît, plaît plaît. Et voilà !

Et toi, tu manges quoi ?

Laure