DSC05356

Photos_identite_2“Let it snow, let it snow, let it snow…”

Il semblerait que je n’ai pas eu mon lot de chants de Noël pourtant déversés par litres dans tous les recoins des Etats-Unis entre... entre Thanksgiving et Noël, à peine les os de la dinde débarrassés et avant même les premiers sapins exposés sur les trottoirs.

DSC05289

Mais pourquoi donc je te parle de Noël alors que l’on a déjà mangé la galette et que l’on se prépare pour mardi gras ? Ca serait pas rapport à comme quoi J’AI PO EU MES GAAAATEAUX DE NOEL !!!???!?!!!???

IMG_0029

C’est qu’il fut un temps bénit où je vivais sur le même palier (ou presque) que la championne du monde des biscuits de l’avant (suivre mon regard ou lire ça). Une fois par an donc, quelle joie de découvrir ce petit sachet de merveilles déposé sur mon paillasson (oui j'avoue, j’en ai écrasé quelques unes d'étoiles glacées...).

Mais, depuis qu’elle habite dans le XIe, la championne, et moi sur la 77e, bah c’est que couic, nada, peau d’zob (ah oui, je suis désolée, faut que ça sorte !) Je dois me contenter d’agapes virtuelles et saliver sur mon clavier au risque d’enrayer mon ordi et de ne même plus pourvoir me satisfaire de ces goûters par procuration. Bref, j’en bave grave !

DSC05383

Alors il a fallu que je m’y mette. Je n’allais pourtant point essayer d’égaler les experts en la matière et décidais donc de me la péter exotique en me disant qu’avec un peu de chance, personne ne connaîtrait et que je ne souffrirais donc pas la comparaison avec la fournée décembre 1982 ou avec la version de Tata machin ou Mamie truc. Quelques astuces pour ne pas avoir l'air ridicule:

  • D’abord, un biscuit avec un nom impossible à prononcer : Rugelach, rugalach, rugelehm rogelach…whatever!
  • Un biscuit aux origines lointaines (il vient d’Europe Centrale), intégré, adapté et devenu un classique américain.
  • Une douceur pas très catholique puisqu’il s’agit d’une pâtisserie typiquement juive et traditionnellement préparée pour la fête de Chanuka…histoire de multiplier les chances de ne pas les retrouver sur la table de Noël.
  • Une recette qui nécessite du cream cheese, pas facile à trouver en France, pour forcer les dingos de biscuits a venir (ou revenir) à NYC pour goûter cette nouvelle merveille (gnac gnac gnac…rire qui fait peur). Sur ce coup-là, je suis sympa avec Tata bidule, je fournis les astuces de substitution.
  • Déléguer la réalisation a un enfant de 3 ans, comme ca, en cas d’échec… « c’est pO ma faute ! ».

2010_12_315

Alors ?? Il y aura-t-il des biscuits en forme de croissants dans la fournée 2011 qui m’arrivera par la poste (ceci est un message à caractère pas subtil du tout...je répète, ceci est un message…).

Love from New York (tu vois j’t'aime quand même).

Sophie

2010_12_317

 

LA RECETTE*

Pour environ 40 biscuits. Quoi c’est beaucoup ? Ca, c’est ce que tu dis avant de les goûter !. Tu peux les congeler avant de les cuire. Ca marche du tonnerre.

Roulage légèrement délicat pour les premiers…enfin quand tu as 3 ans ! Un peu long si tu fais toute la recette mais parfait pour un jour de neige ou un après-midi avec un nain cuistot.

Ingredients: 225g de cream cheese (ou petits suisse 40% ou un mix mascarpone/Saint-Moret), 225g de beurre mou, 160g de sucre en poudre, ½ c. à café de sel,1 c. a soupe d’extrait de vanille, 260g de farine, 50g de vergeoise (c’est mieux) ou cassonade/sucre roux, 1 c. à café de canelle (on ne chipote pas sur la cannelle), 200g de raisins secs, 200g de noix concassées, 1 œuf, 1 c. à soupe de lait.

Pour la garniture : Ce qui te passe par la tète ; confitures, copeaux de chocolat, chocolat en poudre…Rien, c’est très bon aussi.

  • Mélange le fromage et le beurre (là, c’est sur c’est plus facile avec Bob le robot).
  • Ajoute 50g de sucre, le sel et la vanille.
  • Ajoute la farine jusqu'à ce que le tout commence à former une pâte.
  • Dépose la pâte sur un plan de travail farine et donne-lui la forme d’une boule. Coupe-la en 4. Emballe les morceaux dans du film plastique et laisse reposer au frigo au moins une heure.
  • Mélange 75g de sucre en poudre, le sucre roux, ½ c. à café de cannelle, les raisins et les noix.
  • Roule chaque morceau de pâte en un disque d’environ 20cm. Répartis la garniture de ton choix (par exemple, quelques cuillères de confiture) et quelques cuillères du mélange sucre/cannelle/raisins/noix.
  • Coupe en 12 « triangles » égaux (voir photo). Roule chaque croissant en commençant par le coté le plus large. Place sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Laisse reposer au frigo 30 minutes. Pendant ce temps, fais préchauffer le four a 180 degrés.
  • Dans un premier bol, mélange l’œuf et le lait et badigeonnes en chaque biscuit avec un pinceau. Mélange le reste du sucre en poudre et de la cannelle et saupoudre les biscuits.
  • Cuit 15 a 20 minutes jusqu'à ce qu’ils soient bien dorés. Laisse refroidir sur une grille.

* Recette adaptée de « Parties » de Ina Gartner…et oui encore elle !