2013_08_083

Oui mais comme disent les magasins de ton côté de l’océan : « it’s always summer somewhere » donc il y en a bien, parmi nos lecteurs des quatre coins de la planète ( !), qui ont encore des poignées de cerises fraîches sous la main (et quelques-unes coincées sur l’oreille façon créole), des paniers de Burlat, des saladiers de bigarreaux…  

Cette année, j’ai résolu le problème du temps qui passe (rien de moins, oui madame) en congelant un max de belles cerises bien mûres par sachet de 500 grammes pour pouvoir ressortir un morceau d’été de mon four quand je veux ! J’ai pas fait compliqué : cerises entières, noyaux compris, parce qu’on va pas te la faire à toi hein : les noyaux c’est ce qui fait tout dans le clafoutis,  LE dessert qui rime avec vent chaud, verger, vacances, barbecue, sieste sous les arbres et tout le toutim (quoi ça rime pas ;)

2052

 

Des années que je cherche le bon équilibre entre flan et gâteau, pour atteindre la texture parfaite : ni trop spongieuse ni trop farineuse. Et ben figure toi – C’EST DANS LES VIEUX POTS QU’ON FAIT LES MEILLEURES RECETTES HEIN ^^ – que c’est dans le Larousse de la cuisine que je l’ai dénichée : le bouquin que je traîne depuis vingt ans, de déménagement en emménagement, pas glamour pour deux balles, des photos démodées depuis la minute où elles ont été publiées, loin, très loin de la hipster bobo foodista mania quoi. Alors voilà, «because it must be summer somewhere », les secrets du clafoutis de cerises révélés rien que pour toi, c’est l'été c'est cadeau !

 

2013_08_082PS : ah et bravo et grazie mille pour la recette du café glacé, juste ce qu’il nous faut ici pendant notre « épisode caniculaire». Juste: ma moitié ne te dit pas merci ! Signé : Duracelle

 

LA RECETTE

Pour six personnes – Honnêtement pas compliqué – 20 mn de préparation, 45 mn de cuisson

Ingrédients : 500 gr de cerises bien mûres (AVEC LEURS NOYAUX hein, no fooling around…) 4 œufs, 125 gr de sucre semoule, 80 gr de farine, 60 gr de beurre, 25 cl de lait, un sachet de sucre vanillé (ou pas…)

 2043

Tu passes les cerises à l’eau rapido, tu les sèches, tu les équeutes et tu tentes de pas en boulotter les trois quarts. Tu fais fondre le beurre (micro-ondes ou casserole, je n’ai pas d’oukase en stock ce coup là…). Tu allumes le four à 180°c

Tu bats les œufs avec une pincée de sel puis le sucre. Tu peux demander à Bob le robot de le faire à ta place pour aller plus vite évidemment mais cela créera un peu des bulles d’air et en fait ben on en  veut pas trop des bulles d’air dans le clafoutis donc comme tu veux tu choises

Tu ajoutes la farine et tu mélanges jusqu’à ce que l’ensemble soit bien lisse et tu ajoutes le beurre fondu et refroidi avant de délayer le lait. C’est presque prêt

Tu beurres un plat en porcelaine, tu cales les cerises dedans et tu verses ta pâte tranquillou dessus. Tu peux ajouter quelques petits morceaux de beurre dessus : ça va fondre et faire des petites tâches dorées sur le dessus de ton clafoutis.  

Tu enfournes et tu surveilles. Normalement, trois quarts d’heure plus tard, tu as le king of summer desserts entre les mains. Le Larousse dit : « saupoudrez de sucre vanillé » mais je suis pas trop fan : j’aime trop le goût de la cerise pour le noyer sous autre chose ! Tu le laisses refroidir et puis… tu les regardes l’engloutir !

 

2013_08_08