banoffee___gaufres1

LaureParisID2Bon, autant que je te le dise: t’as failli tout faire foirer avec ton mariage à l’italienne … Tellement ils se sont léchés les babines de mon côté de l’océan, tellement ils ont réclamé « des boulettes, des boulettes, des boulettes », tellement ils se sont pâmés devant les graines de fenouil, les épinards verts et « les boulettes, les boulettes, les boulettes » que j’étais à deux doigts de la bouderie numérico-culinaire… Genre, après le conflit des retraites, la guerre des recettes et moi dans le rôle de Force ouvrière : (g)rève générale !

Parce que c’est quand même juste délicieux ton truc et la barre était tellement haute qu’il a fallu que je réveille Marx (Thierry, pas l’autre) et que je joue à l’apprentie-moléculaire pour espérer faire jeu égal. Avantage Upper West Side, Belleville à la contre-attaque : meet the incredible Banoffee (un peu de banana, beaucoup de toffee, tu m’suis ?), né dans un coin du Sussex dans les années 70 et (je te fais la version Alain Decaux) douceur préférée de la Dame de fer, Margaret Thatcher…

            

P1050388

Totalement décadent, sucré « à te faire virer diabétique » (dixit Callaghan) & soooo british, ce dessert requiert donc, au choix, soit un calme olympien soit un diplôme d’artificier: le principe consiste à fabriquer du toffee maison en passant des boîtes de lait concentré sucré… à la cocotte ! Oui madame ! Il faut qu’elles soient bien recouvertes d’eau, que tu laisses la pression totalement retomber avant d’ouvrir ta Seb et que les boîtes soient froides au toucher pour pouvoir accéder au Graal: de la confiture de lait toute fraîche! Une tuerie (en toute modestie...)!

         

banoffee___gaufres

Dessous, tu mets des biscuits pilés (anglais si possible, des Digestives McVities, par exemple mais tout autre truc un peu sablé peut faire l’affaire avec une préférence pour ceux qui continennent du beurre salé... Bah ouai quoi, on se refait pas... ). Dessus, t’ajoutes une couche de bananes tranchées et un nuage de chantilly. Tu saupoudres de cacao pour parfaire le côté Tiramisu d’Outre-Manche, tu plonges ta cuillère dedans et tu décolles (enfin non, vu le pouvoir calorique de la merveille, tu t’enfonces un peu plus dans le sol mais nous passerons sur ce point si tu veux bien !)

                  

P1050386

Et là où ils sont forts les Rosbifs, c’est que tu peux aussi, un soir de rush total (et/ou d’hypoglycémie drastique), prendre des ingrédients tout prêts : confiture de lait en pot et chantilly en bombe et ce sera alors le dessert le plus rapide des (damnés de) la terre…

On s'appelle et on se dit quoi, hein? L., a.k.a Queen LaToffee

La recette

Pour six à huit personnes (quatre morfales) – Facile mais à suivre à la lettre - 30 mn de préparation, 35 mn de cuisson, entre trois et quatre heures de pose

300 gr de sablés tout prêts, 100 gr de beurre, une boîte de lait concentré sucré, 25 cl de crème liquide, un peu de sucre glace, trois bananes et un jus de citron, un peu de cacao en poudre

Tu commences par mettre un saladier et les pales de ton batteur au congèle : pour la chantilly, c’est nickel.

Après, tu prends une cocotte-minute. Tu places la boîte de lait concentré au centre, tu recouvres d’eau : il faut qu’elle soit totalement immergée, genre 5 cm d’eau dessus. Tu fermes le couvercle, tu fais monter la pression et puis, une fois que ça siffle (tant de souvenirs dans un seul chuintement, de l’honni chou fleur de décembre à l’adoréveau aux carottes du dimanche…), tu baisses le feu et tu fais cuire pendant 35 mn. Ensuite, attention please, appel à toutes les voitures : il faut faire redescendre la pression totalement avant d’ouvrir le couvercle de la cocotte puis laisser la boîte de lait refroidir complétement avant de l’ouvrir. Capice ?

Pendant que ton toffee cuit, tu fais fondre le beurre, tu piles les sablés grossièrement, tu mélanges bien les deux. Tu peux alors réaliser une « pie » ou, plus raisonnable, des petites verrines : tu étales la pâte sablée dans le moule et/ou les verres. Tu tasses bien et tu mets au frigo une petite-demi heure.

Tu coupes les bananes en tranches pas trop fines, tu arroses d’un peu de jus de citron pour éviter qu’elle virent au black. Tu montes une chantilly bien ferme à laquelle tu ajoutes à la fin une cuillère à soupe de sucre glace.

Une fois le caramel prêt, tu en étales une couche épaisse sur les sablés concassées, puis une couche de bananes, une couche fine de caramel et enfin une bonne couche de chantilly. Tu remets le tout au frigo entre trois et quatre heures et, juste avant de servir, tu saupoudres de cacao, c’est beau c’est beau !