DSC03375

Photos_identite_2STOP! In the name of love.

Arrête de suite ce que tu es en train de faire, pose ton crayon, sors de ton bain et goûte moi ca..NOW !

Il y a encore à peine quelques semaines, il tombait des cordes sur la Grosse pomme. La température chutait dramatically en dessous des 20 degrés, après plusieurs mois au dessus de 30. Pas un autochtone, tout de caoutchouc vêtu,  qui ne s’écriait « Summer is over !».

Quoi ? C’est l’hiver? Soup, soup, soup. J’en profitai pour sortir de mon tiroir magique, des notes prises ça et là sur un breuvage salvateur découvert à la cantine l’hiver dernier….la soupe de mariage italien (euh tout de suite c’est moins exotique).

2010_10_02_Osso_Bucco_etc1

Un plat roboratif (c’est marrant comme une fois que tu as dit ce mot, déjà, t’as plus faim, non ???) : du bouillon, des légumes, des pates ET des boulettes de poulet au parmesan.

DSC03385

J’imaginais une soupe ancestrale servie lors des unions italiennes, une recette chérie circulant sous le manteau dans Little Italy pour perpétuer la tradition sur le nouveau continent. En fait, c’est le mariage des légumes et de la viande qui lui vaut ce dénominatif…et… ça me va quand même.

Si j’aimais déjà la version industrielle de la cafet’, je suis devenue accro de la version maison et sous prétexte de goûter la marmite pour m’assurer que le bouillon était suffisamment salé, j’ai failli en descendre la moitié lors de ma première expérimentation. C’est bon, c’est beau, c’est pas cher et c’est facile…au nom de l’amour des carottes et de la boulette, goute moi ca illico bab’

Je suis de nouveau en T-shirt, les feuilles rougissent, on va manger de la citrouille à tous les repas mais moi j’m’en balance, j’attends la neige de pied ferme.

Sophie, reine de la boulette (ouais ok auto-proclamee) et fière de l’être.

A VOTE????

http://www.golden-blog-awards.fr/2010/10/28/et-toi-tu-manges-quoi/

DSC03380

LA RECETTE

Pour 6 ou pour moi toute seule. Facile. Préparation 20 min, cuisson 30 min.

Les boulettes : 600g de poulet hâché, 3 cuillères à soupe de graines de fenouil, une grosse poignée de chapelure, 200g de parmesan râpé, 1 cuillère à soupe de lait, un œuf battu, sel et poivre.

Le bouillon : 1 oignon, 3 carottes, 2 branches de céleri, 2 litres de bouillon de volaille, 1 demi-verre de vin blanc sec, un verre de petites pâtes a soupe (ici j’utilise de l’Israeli couscous mais je ne pense pas que tu trouves ça en France), une petite poignée de ciboulette ciselée, ¾ d’un sachet d’épinards frais.

  • Préchauffe le four à 180 degrés.
  • Prépare les boulettes en mélangeant, le poulet, les graines de fenouil préalablement écrasées, la chapelure, le persil hache, le parmesan, le lait, l’œuf, du sel et du poivre. Et tu malaxes, et tu malaxes.
  • Pour t’assurer que c’est assez assaisonné, fais cuire un petit échantillon dans une poêle. Goûte et ajuste l’assaisonnement si besoin. La viande doit être bien relevée avec un bon parfum de fenouil.
  • Forme les boulettes (environ 2 petites bouchées, voir photo) et place les sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Cuire environ 30 mins, jusqu’à ce qu’elles commencent à prendre un peu de couleurs. Goûte,
  • Pendant ce temps, lance la soupe en faisant revenir dans l’huile d’olive les oignons, les carottes et le céleri coupés en petits morceaux (des petits cubes c’est plus joli mais manger un parallélépipède non rectangle n’a jamais tué personne). Remue de temps en temps.
  • Quand les légumes commencent à être tendres (environ 5 à 6 min plus tard), ajoute le bouillon et le vin et porte à ébullition.
  • Ajoute les pâtes et laisse cuire 6/8 minutes, jusqu'à ce qu’elles soient tendres. Garde les un peu al dente car elles vont continuer cuire un peu ensuite.
  • Ajoute la ciboulette et les boulettes et laisse frémir 1 ou 2 mins.
  • Ajoute les épinards préalablement laves et laisse cuire 1 a 2 mins.
  • Ajuste l’assaisonnement.
  • ET ARRETE de gouter !!!
  • Servir bien chaud avec un peu de parmesan….c’est bon comme là-bas dis!